« Incertains rivages »

Un certain rivage du quatorzième, que je connais bien, pour y avoir longtemps travaillé ; pour y avoir débuté dans le métier, grâce à Jean-Marie Chourgnoz et Philippe Dubois.
À l’époque de la photographie argentique, de la colle en bombe, des cutters et des planches Letraset….

Incertains rivages, les images de Philippe Dubois, jusqu’au 10 décembre à :
Quartier livre
18, rue des Suisses
75044 – Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s